Font Size

Profile

Menu Style

Cpanel
Vous êtes ici : CO.VI.COOP-CA/NAAM Actualités Renforcement de capacités: Le CA et le CS outillés pour la gouvernance de la coopérative Viimbaore/Naam

Renforcement de capacités: Le CA et le CS outillés pour la gouvernance de la coopérative Viimbaore/Naam

Ce jeudi 22 décembre 2016, les membres du Conseil d'adaministration (CA) et du Conseil de surveillance (CS) de la coopérative Viimboare/Naam, ont bénéficié d'une formation sur la gouvernance d'une coopérative

Ce jeudi 22 décembre 2016, les membres du Conseil d'administration (CA) et du Conseil de durveillance (CS) de la coopérative Viimbaore/Naam, ont bénéficié d'une formation sur la gouvernance d'une coopérative. Cette formation a permit aux adminsistrateurs et au CS d'approfondir leurs connaissances sur divers aspects de la gouvernance qui sont: les missions, responsabilités, la composition, les incompatibilités/interdictions et les pouvoirs de ces organes au sein de la coopérative Viimbaore/Naam. Cette formation précède celle organisée sur la gestion de la coopérative à travers ses deux (2) principaux outils que sont les statuts et le règlement intérieur. Selon le formateur, pour bien connaitre la coopérative Viimbaore/Naam et comprendre son fonctionnement, il faut d'abord bien maitrisé son statut et règlement intérieur. Cependant, il se dit satissfait du niveau de connaissances déjà acquis par les administrateurs dans le processus d'apprentissage. il disait que: " c'était ma première fois de voir traduire et expliquer en langue locale (mooré) dans un CA les états financiers". Selon lui, généralement les difficultés de nombreuses organisations et structures surtout paysannes, sont imputables à un problème de gouvernance. Au Directeur de la coopérative d'affirmer que: "pendant tout le temps du Programme des greniers de sécurité alimentaire, c'est l'équipe d'appui qui s'est occupée de certains aspects de la gouvernance jusqu'à parvenir aux résultats que nous connaissons tous, aujourd'hui que les unions se sont appuyées sur ces acquis pour constituer la coopérative, c'est aux présidents d'union à travers le CA et l'Assemblée générale, d'assumer cette responsabilité et de faire mieux que précédemment. " Il est vrai que nous avons déjà bénéficié d'une formation similaire, mais celle-ci est la bienvenue car, elle à permit d'expliquer encore le statut et le réglement intérieur et d'approfondir nos connaissances. Les documents qui accompagnent cette fois-ci la formation sont faciles à lire contrairement à la dernière fois ou le statut et le règlement étaient des documents volumineux", disait OUEDRAOGO Fatimata, administratrice et Trésorière Générale de la coopérative. Selon le Président de l'union de Zogoré, il faut toujours de telles inititiatives, qui rappellent surout des personnes bien avancées en age comme eux. Cependant, tous ses enseignements pendant les sessions du CA comme dans les formations, doivent être appliqués par les présidents d'union visant les changements de comportement et d'attiude pour une bonne gouvernance et gestion de la coopérative, pense le président de l'union de Thiou.

 

Ainsi, le formateur disait dans ses documents de formation que: " comprendre et accepter ses missions et responsabilités; n'est rien d'autre que l'acte le plus noble pour anticiper, prévenir et s'inscrire dans les colonnes positives de son entreprise ou de son histoire", GOUEM Marc Sidoine, associé gérant du cabinet Afrique Juridique et Fiscal  Conseil (AJFC).