• yarseyado@gmail.com

  • Ouahigouya, Burkina Faso 335.

  • (+226) 24 55 30 05

Blog List

Viimbaoré et les maires de la région du Nord vers un Partenariat

Viimbaoré et les maires de la région du Nord vers un Partenariat

Dotation des cantines scolaires : Viimbaoré et les maires de la région du Nord vers un Partenariat

La Coopérative Viimbaoré/Naam a initié un cadre de plaidoyer entre sa structure et les maires de la région du Nord sous la faitière régionale de l’Association des Municipalités du Burkina Faso (AMBF) ce mercredi 20 octobre 2021. Structure intervenant dans le domaine de la lutte contre l’insécurité alimentaire, cette organisation compte apporter sa contribution dans la dotation des écoles en vivres pour la cantine scolaire. C’est un cadre favorable de partenariat qui se dessine à l’horizon à l’issue de cette rencontre selon le directeur de la Coopérative.
Image
Image

« Assurer à chaque enfant en âge scolaire au moins un repas équilibré par jour » tel est l’engagement du président du Faso à l’amélioration de la situation alimentaire et nutritionnelle des élèves. C’est dans cet élan que la Coopérative Viimbaoré, une organisation paysanne œuvrant dans la lutte contre l’insécurité alimentaire entend jouer son rôle dans la région du Nord en participant à l’approvisionnement des cantines scolaires dans la région du Nord.

Opérationnaliser la dotation des cantines scolaires à temps et en qualité.

Dans le processus de la décentralisation, ce sont les mairies qui ont en charge l’acquisition et la gestion des vivres des cantines scolaires. Mais la réalité est tout autre car plusieurs difficultés entravent ce processus de dotation rapide des structures scolaires en vivres de qualité à temps.


Selon la deuxième adjointe au Maire de la commune de Arbollé dans le Passoré, OUEDRAOGO/TENKODOGO Marthine, le processus de dotation connaît diverses difficultés. « Les vivres viennent avec un retard considérable et cela n’est pas sans conséquence dommageable. Ce qui fait que parfois la qualité n’est bonne au vue du temps lié au mauvais entreposage et autre. Avec la communication et l’engagement avec l’expertise de Viimbaoré/Naam, nous pensons que cela va nous épargner de ces difficultés comme les retards à répétitions et la mauvaise qualité des repas servis aux enfants.  ».

Pour SANKARA Mady, maire de la commune de Boussou dans la province du Zondoma, il est agréablement surpris de la capacité de cette coopérative de proximité mais aussi de l’idée qui est un processus de valorisation des compétences locales, sources de vrai développement. «  Dans ma commune nous disposons d’un grand magasin et nous allons y pencher rapidement pour collaborer avec cette coopérative qui est basée dans la région du Nord. C’est plus avantageux de travailler avec elle car c’est du consommons local et nos magasins vont répondre au nom de magasin de stockage de denrées. Je suis déjà disposé à une première convention pour la gestion de ce magasin flambant neuf que nous avons. Nous sommes déjà favorables à ce type de partenariat qui nous est proposé dans la mise à disposition des vivres dans nos écoles » rassure le Maire.

« Plaidoyer auprès des maires de la région du nord pour l’accès de la coopérative Viimbaore/Naam aux marchés des cantines scolaires » c’est l’objet de ce dialogue entre cette coopérative paysanne dirigée par Amidou GANAME et les maires de la région. A entendre le premier responsable, sa structure compte renforcer la sécurité alimentaire en se penchant dans le volet cantine scolaire. Et d’ajouter que sa structure a son vaste réseau au maillage stratégique avec les unions et groupements de paysans qui faciliteront la collecte de l’excédent local et le réapprovisionnement. « Notre coopérative compte 476 GSA d’une capacité moyenne de 40 T par GSA soit environ un total de 19.000 T. Nous avons 15 grands magasins de stockage d’une capacité de 200 T à 300 T chacun. Et la commune de Tangaye a fait l’expérience en 2020 et ils sont très satisfaits de nos capacités dans de livraison en temps et la qualité des vivres.

 

C’est pourquoi, nous rassurons les 31 communes de la région que nous serons la réponse à un grand nombre de difficultés qu’ils ont vécu depuis le transfert des compétences dans son volet dotation des écoles en cantines scolaire. Nous comptons en 2021 faire de l’appui conseil sur les bonnes pratiques pour des produits locaux de qualité, c’est-à-dire éviter les engrais et pesticides non homologuées. Sur la question de la qualité, la Coopérative a travaillé à acquérir des compétences sur cet aspect technique car 4 agents ont été formés par le cabinet de certification pour une question de qualité et hygiène aussi  » foi du Directeur GANAME.

Activités Date: