• secrétariat@viimbaore.org

  • Ouahigouya, Burkina Faso 335.

  • (+226) 24 55 43 85

Approvisionnement et Commercialisation des GSA et magasins en produits alimentaires

Axe 1
Approvisionnement et commercialisation des GSA et magasins en produits alimentaires

Approvisionnement

La Coopérative Viimbaore/Naam dans sa quête de sécurisation alimentaire des populations de sa zone de couverture met à la disposition des populations rurales plus d’une trentaine de produits alimentaires composés principalement de céréales, de protéagineux, d’oléagineux, de produits forestiers non ligneux et d’aliment bétail. Pour ce faire, elle a défini à travers sa politique d’approvisionnement, trois modes d’approvisionnement de ses greniers de sécurité alimentaire en produits alimentaires. Il s’agit des modes d’approvisionnement local, groupé et commerçant.
Le mode d’approvisionnement local consiste pour les GSA d’effectuer la collecte des produits alimentaires directement auprès des producteurs locaux. Il a l’avantage de réduire les coûts de collectes et de transport notamment grâce au niveau de prix relativement bas mais aussi de contribuer à la création de revenus pour les producteurs. Dans la région du Nord, les produits collectés concernent principalement les produits de diversification tels que le niébé, l’oseille, les arachides, le sésame et les produits forestiers non ligneux.
Quant au mode d’approvisionnement groupé, il consiste pour plusieurs GSA d’une union de faire une commande groupée de produits alimentaires dans l’optique d’une mutualisation des charges liées notamment au transport d’une part et d’autre part leur offrir un meilleur pouvoir de négociation auprès des autres fournisseurs, des GSA et sites de collecte situés en zone excédentaire. Il concerne généralement l’approvisionnement des céréales et autres produits de diversification non disponible dans la zone concernée.
Le dernier mode d’approvisionnement (mode commerçant) est utilisé au dernier plan par les GSA essentiellement après épuisement des stocks locaux des producteurs et au cours des mauvaises campagnes agricoles dans leurs localités. A travers ce dernier, les GSA s’approvisionnent principalement en céréales dans la zone excédentaire (Boucle du Mouhoun, Hauts-Bassins et Cascades) du pays auprès des commerçants.
En outre, la coopérative organise régulièrement une bourse d’échanges des produits alimentaires regroupement l’ensemble des acteurs (CoGes, les groupements, les producteurs, les transporteurs, les fournisseurs, les commerçants, etc.).
Chaque année un GSA met en moyenne à la disposition des ménages une quantité de quarante (40) tonnes de produits alimentaires diversifiés.  

Commercialisation

La commercialisation des denrées alimentaires constitue le deuxième volet de l’intervention de la coopérative au profit des populations rurales conformément à sa politique commerciale basée sur la qualité et l’accessibilité physique et monétaire des produits mis à leur disposition.
Du reste, les greniers de sécurité alimentaire ont pour mission la régulation des marchés grâce à la mise à disposition des produits à prix réduit (prix inférieur à celui du marché) et en détail avec dune diversités d’instruments de mesure (bol, louche, boite de tomate, yoruba, demi tine, tine, etc.). Contrairement au cas des banques de céréales classiques, les produits sont accessibles à toute période de l’année au sein des greniers de sécurité alimentaire.
A travers les ventes institutionnelles, la coopérative appui l’écoulement des excédents commerciaux des GSA. Au moins deux mille cinq cent (2 500) ménages bénéficient des services du GSA à un coup moindre que celui du marché. On note aussi un gain de temps par ses derniers.   
Image
Image